Faire du froid son allié....

Votre corps est équipé pour lutter contre le froid grâce notamment à son système sanguin véritable transporteur de chaleur corporel. Votre organisme dépensera de l’énergie pour se réchauffer dès que la température passera sous les 25° et 34° dans l’eau. …. Il protègera en priorité les organes principaux et vous devrez, grâce à un équipement adapté protéger vos extrémités afin de limiter la perte de chaleur.
L’alimentation est essentielle en hiver afin de permettra à votre corps de produire de l’énergie en permettant à votre organisme d’être en mouvement. 
 
Nos règles d’or 
Répartissez vos apports alimentaires journaliers en plusieurs petits repas dans la journée. 
Portez des sous-vêtements techniques ou en fibres techniques afin d’évacuer la transpiration et garder votre épiderme au sec. Portez par-dessus un vêtement vous protégeant
du froid et du vent de préférence en matière respirante. 
Protéger vos extrémités, bonnet, gants, masque afin d’exposer le moins de surface corporelle possible au froid. 
Protégez votre tête afin de limiter la perte de chaleur corporelle. 
Evitez les zones ventées ou de vous déplacer à des vitesses élevées. Au lieu du vélo de route préférez le VTT ou le cyclo-cross. 

En course à pied optez pour des sorties lundiques en forêt en ''jouant'' sur l'alternance d'allure selon le terrain (fartleck).

Les séances de run and bike sont particulièrement interessantes durant cette période.
 
Buvez régulièrement même à l’effort, vous pouvez vous déshydrater en hiver. De nombreux modèles de bidons thermiques sont proposés sur le marché et vous permettra de ne pas ingérer un liquide glacé. 
Démarrer votre activité très progressivement 

Entraînez-vous durant les heures les moins froides de la journée, généralement de 12h00 à 15h00