Pendant une course faut-il boire à chaque ravitaillement ?

Une règle intéressante pour la santé consiste à avaler un verre tous les 2 kilomètres environ.

Gardez en tête que les besoins hydriques sont très personnels et qu’ils dépendent de vos habitudes, de votre poids, de la quantité de sueur que vous perdez, du temps et de la distance de votre course ou de votre entraînement. Il est donc judicieux de vous discipliner.

Pour cela, faites le test suivant : pesez-vous avant et après un entraînement d’une heure, si possible sans boire. Le poids que vous avez perdu, entre l’avant et l’après, équivaut à la quantité de liquide que vous devez absorber par heure (souvenez-vous que : 0,5 kg = 0,5 l). Si vous avez bu pendant cette sortie d’une heure, retirez cette quantité de liquide ingérée au résultat, toujours par heure.

Autre idée à garder en tête : 2 à 3 heures avant votre objectif, buvez 1 l en vous arrêtant 1 h avant le départ. Vous aurez le temps d’éliminer et d’éviter de partir avec une vessie surchargée, mais vos cellules seront parfaitement hydratées.

Pendant votre course, s’il fait chaud, pensez également à rafraîchir votre nuque et vos tempes.

Eviter l'apparition des crampes musculaires

Article à lire et à adapter au quotidien
Télécharger