Patrick S (2 qualifications pour Hawaî) nous confie ses ravitaillements au cours d'un Ironman

3 semaines avant je fais une cure de fer de (10jrs) et après chaques séances dures et longues, le soir, je prends des BCAA+L.GLUTAMINE (excellent pour la récup).
Pour éviter les ampoules aux pieds j'utilise TANO associé a NOK de la marque Akiléine. 

Les 3 jrs avant le jour J: MALTODEXTRINE pure aux doses marqués sur la boite . 

LE JOUR J (éveil) gatosport + 1 immodium +1 spasfon
Dans les bidons maltodextrine+isoxsansport +( QUINTON si grosse chaleur) c'est de l'eau de mer! 
En ce qui concerne le ravito a vélo je ne prends pas de gel avant 20kms de l'arrivée, par contre je mange un sandwich genre SNF jambon fromage dès les 20 premiers kms ,puis ensuite au ravito perso une part gatosport et un autre sandwich.
Je ne me force pas ,ce qui ne passe pas je jette. Je n'ai pas peur de perdre quelques secondes pour les ravitos a velo car le plus important c'est de ne pas péter une durite sur le marathon.
5 minutes de plus sur le vélo ce n'est pas important par rapport a ce que tu peux ne pas perdre sur le marathon!!!) 
Pour le marathon 1 gel tou les 5 kms + ce qui te fais envi aux ravito, ne rate pas un seul ravitaillement!!! Il ne te faut pas rater, meme au début si tu te sens bien.

Pour les chaussures, personellement je prends trés léger et sans chausettes comme ça en cas de canicule je peux me mouiller . bien sur aucun matériel neuf le jour de la compet tout doit etre essayé a l'entrainement .