Vous dites courir entre 5 et 6h du matin. Bravo pour votre volonté !

Les premières fois, vous pouvez vous permettre d'avaler un petit en cas en vous préparant. Il faut limiter le danger de se trouver en hypoglycémie (taux de sucre sanguin à moins de 0.7 grammes / litre de sang). Quelques biscuits complets, une barre de céréales sont autant d'éléments à tester pour déterminer ce qui vous convient le mieux. Une boisson sucrée diminuera le risque de déshydratation.

Ensuite, soyez prudent ; débutez doucement dans les premières minutes de la sortie. L'esprit encore endormi et le manque de sucres altèrent vos réflexes et votre vigilance. La musculature est encore plus à la traîne et nécessite de la prudence au démarrage. La répétition des sorties à cette heure va obliger l'organisme à prévoir l'effort à venir. Avec l'habitude qui s'installe, il va présenter une activité biologique supérieure à la moyenne à ces heures inaccoutumées pour un tel effort. C'est pourquoi vous allez constater que les séances passent mieux.

Songez aussi à boire une boisson sucrée dès le retour. Excité par l'activité physique, pendant vos étirements et même sous la douche, le corps continue de brûler des calories.

Le dernier repas pris la veille revêt également une importance au niveau énergétique. Faire le plein avec un plat de féculents n'est pas inutile. Le lendemain matin, de l'énergie sera encore présente pour produire un effort.

Surtout : NE SAUTEZ PAS LE PETIT DEJEUNER ! Si vous manquez d'appétit juste après l'effort, emportez-le avec vous.