Optimiser ses performances :

L’entrainement Ironman minimaliste

Il est possible de préparer un Ironman avec un plan d’entrainement de 12 heures par semaines en moyenne et 16 heures au maximum. Pas avec l’objectif de terminer en vie mais bel et bien avec un résultat brillant, en utilisant le maximum de votre potentiel énergétique. Beaucoup de triathlètes pourraient faire de meilleurs résultats en triathlon avec un programme bien construit plutôt qu’avec des gros volumes d’entrainement.
Il y a 5 raisons spécifiques à cette approche minimaliste qui feront qu’elle vaut largement un programme d’entrainement aux volumes horaire plus élevé.

1. Natation : privilégiez la technique au physique

La part de progression liée à l’entrainement physique est très faible en comparaison de celle liée à la technique. Presque toute la progression passe par la technique et se produit souvent instantanément. Vous devez trouver une manière de nager qui vous permette de travailler vos mouvements plus que votre force. Tentez d’obtenir quelques séances de natation avec un entraîneur qualifié qui analysera votre technique, fera des corrections, améliorera votre position dans l’eau, votre rotation, votre respiration, et vous prodiguera des conseils et des exercices directement liés à vos faiblesses. Dans un premier temps focalisez-vous sur la technique, la force viendra par la suite.

2. La natation n’est pas si importante

Pour terminer l’épreuve de natation de l’Ironman  aussi vite que vous l’aimeriez, vous devriez vous entraîner 2 heures par jours 6 jours par semaines au minimum. Mais en regardant objectivement les choses, la natation ne représente que 10% du temps total de la course. Et vous pouvez sortir de l’eau à 90% de vos meilleures performances en vous entraînant 1 heure par jour 3 jours par semaine. Pourquoi ne pas le faire ?
3. Quand le vélo peut remplacer la course à pied
En effet vous pouvez vous servir de votre entrainement vélo pour réduire vos entraînements course à pied pour un Ironman.
4. Le vélo d’intérieur à haute intensité = gain de temps et efficacité
En vous entraînant en intérieur (home trainer ou vélo d’intérieur) de manière intelligente, vous gagnerez indéniablement du temps et progresserez tout autant qu’avec des sorties en extérieur. L’entrainement en intérieur demande moins de préparation pour la mise en action et engendre moins d’arrêt qu’un entrainement en extérieur.
 
 
5. Vous n’avez pas besoin de faire des centaines de sorties très longues

Le coach vous propose un premier entretien gratuit